Berthe Savery

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

Berthe Savery (1862-1921) est une professeur de sciences, agrégée, directrice du cours secondaire de jeunes filles de Rennes de 1901 à 1904. La ville de Rennes décide de rendre hommage à Berthe Savery en dénommant une rue à son nom : Rue Berthe Savery , dénommée par délibération du conseil municipal du 20 Janvier 2014.


Qui est Berthe Savery?

Marguerite Berthe Savery[1] est née le 31 août 1862 à Auxerre Wikipedia-logo-v2.svg (Yonne), de Stanislas Savry, charron, et de Marguerite Guyard, couturière.

Elle fait partie de la première promotion de l'École normale supérieure de jeunes filles Wikipedia-logo-v2.svg de Sèvres, en spécialisation Sciences, de 1881 à 1885. Elle obtient alors l'agrégation de mathématique[2].

En 1887, elle est nommée maîtresse chargée de cours au lycée de jeunes filles de Moulins, puis professeur l'année suivante[3]. Elle y reste jusqu'en 1895, date à laquelle elle est nommée au lycée de jeunes filles de Niort[4]. De 1896 à 1901, elle enseigne au lycée de jeunes filles d'Auxerre[5].

C'est en octobre 1901 qu'elle arrive à Rennes, mise à disposition de la ville de Rennes par le rectorat pour diriger le premier cours secondaire de jeunes filles de l'enseignement public[6]. Ce cours secondaire, situé au 21 avenue du Mail-Donges, est l'ancêtre de ce qui sera le lycée de jeunes filles, créé en 1905 après de nombreuses demandes du rectorat et de la préfecture[7]. Louise Bodin rendra hommage en 1921 à Berthe Savery pour son rôle dans la création de l'établissement[8]. Le 10 juillet 1904, elle se voit décerner le titre d'officier de l'instruction publique[9].

Elle quitte Rennes à la rentrée 1904 pour prendre la direction du lycée de jeunes filles de Reims, où elle reste au moins jusqu'en 1910. Marguerite Ory, agrégée de lettres précédemment en poste à Toulouse, la remplace à Rennes. Berthe Savery est présente à la journée des élèves organisée le 18 mai 1907 à l'école normale supérieure de jeunes filles[10].

En 1916 et 1917, elle enseigne les sciences aux lycées Molière, puis Fénelon (Paris). Mise en congé (maladie), elle est admise à faire valoir ses droits à la retraite[11].

Elle se retire, semble-t-il, au lieu-dit Mocquesouris, à Perrigny (Yonne) Wikipedia-logo-v2.svg, où elle accueille notamment l'une de ses anciennes élèves, l'écrivain et poétesse Marie Noël Wikipedia-logo-v2.svg qu'elle aide dans l'édition de Les Chansons et les Heures. Berthe Savery s'éteint en 1921 à l'âge de 59 ans, sans doute des suites de la tuberculose[12].

Berthe Savery était membre de sociétés scientifiques, notamment la Société scientifique et médicale de l'Ouest, l'Association française pour l'avancement des sciences, ou encore L'Année biologique[13].

Liens internes

Liens externes

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Acte de naissance, Archives départementales de l'Yonne
  2. Date à préciser. Les premières agrégées datant de 1883, elle figure donc parmi les premières lauréates.
  3. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1887 et 1888, consultable sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k124315x/f85.image , http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1243169/f90.image
  4. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1895, consultable sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1243313/f225.image
  5. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1896 à 1901 consultable sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1243313/f233.image , http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1243402/f100.image
  6. P. Harismendy (dir.), Rennes sous la IIIe République. Cahiers d'Edmond Vadot, secrétaire général de la ville de 1885 à 1909, 2008, p. 389.
  7. Archives de Rennes, délibération du conseil municipal, 2 octobre 1905, cote 1 D 141, consultable sur http://www.archives.rennes.fr/recherche/fonds/affichedetailmod.php?cot=1d141 (vue 474 et suivantes)
  8. C. Cosnier, Dominique Irvoas-Dantec, Parcours de femmes à Rennes, 2001.
  9. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1904, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6447720m/f9.image
  10. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1907, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k124354x/f329.image . Le Jubilé des lycées et collèges de jeunes filles et de l'Ecole normale de Sèvres, 1911, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64583269
  11. L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1918, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k124376c/f147.image
  12. Ecole normale supérieure d'enseignement secondaire pour jeunes filles, Le cinquantenaire de l'École de Sèvres: 1881-1931, 1932
  13. Société scientifique et médicale de l'Ouest, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6568748s/f267.image et http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6564295g/f16.image. Association française pour l'avancement des sciences, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5407845g/f33.image. L'Année biologique, consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4327745/f6.image et http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k432775j/f678.image.

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos mise à jour par Elisa Triquet Médiatrice numérique

Bibliographie

  • Camille Sée (dir.), L'Enseignement secondaire des jeunes filles, 1881-1927, revue consultable sur http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32767336m/date
  • Raymond Escholier, La neige qui brûle: Marie Noël, 1957
  • Jo Burr Margadant, Madame le professeur: women educators in the Third Republic, 1990