Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Cité internationale Paul Ricœur

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Cité Paul Ricoeur.png
La cité internationale Paul Riœur

L'immeuble, ouvert en juin 2016 et inauguré en octobre a été conçu par les architectes Hérault et Arnod. Situé 11 bis boulevard de la Liberté, il s'élève à 30 mètres , hérissé de balcons. Il sert à l'hébergement des jeunes chercheurs et des doctorants qui séjournent à Rennes et est centre d'accueil pour les étudiants étrangers.. Le bâtiment se compose d’un socle dans lequel sont positionnés les programmes recevant du public, et du volume en hauteur de la résidence pour chercheurs, hérissée de balcons. On y trouve, sur 7 niveaux, 79 studios pouvant accueillir une ou deux personnes avec tout le confort, pour quelques jours seulement ou pour une durée plus longue, jusqu'à un an. La Cité internationale renferme également un complexe sportif de trois salles, ouvert sur le quartier et une cafétaria.

L'espace entre la cité internationale et Le Liberté a été dénommé Place Paul Ricœur.


Paul Ricœur et le dialogue des cultures

A l'initiative de S.E.M. Roland Dubertrand, Ambassadeur de France au Sultanat d’Oman, ancien conseiller religieux de Laurent Fabius au Quai d'Orsay, une grande conférence s'est tenue au Moyen-Orient : « Paul Ricoeur et le dialogue des cultures et des civilisations », en référence à l'engagement humaniste de ce grand philosophe du Grand Ouest.

Sur les traces de Paul Ricoeur, l'association des cadres bretons a mené plusieurs voyages d'étude et produit un rapport à la suite d'un déplacement en Chine : L'Hermine et le Lotus qui explore un certain nombre de coopérations entre le Mont-Saint-Michel et le Mont Taishan ainsi que la réhabilitation du patrimoine de Qufu (ville de Confucius) financée par l'Union européenne, la ville de Rennes et la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle.

De même, un livre blanc a été produit par ce réseau des cadres dirigeants à la suite d'un voyage d'étude en Iran, aux Emirats-Arabes-Unis et au Sultanat d'Oman, terres promises à l'innovation et aux échanges spirituels et intellectuels, l'archange Michel faisant partie des trois anges nommément cités dans le Coran. La Merveille de l'Occident est aussi connue pour ses traces du culte Perse de Mithra.

De même, le géographe Al Idrissi [1] est très célèbre au Moyen-Orient pour la mappemonde de son « Livre pour parcourir le monde » réalisé à la demande de Roger II, roi normand de Sicile, désireux d'illustrer son règne dédié au brassage unique des cultures, dont il fit de la Sicile une plateforme de tolérance.

références