Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Promenade Emile Masson

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Emile Masson vers 1900 (de Wikimedia Commons)

La promenade Emile Masson se situe dans le quartier 3 : Bourg l'Evesque – La Touche – Moulin du Comte. Cet espace vert fut dénommé par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 5 février 2001[1].

Cette voie rend hommage à Emile Masson, philosophe et essayiste (28 juillet 1869, Brest - 9 février 1923, Paris)

Emile Masson réalise d'abord des études de philosophie à Rennes, où il est répétiteur aux lycées entre 1898 et 1899, puis à la Sorbonne.

Le début de sa conscience politique est marquée par la montée entre 1894 et 1898 de l’Affaire Dreyfus[2], lui qui s'est engagé dans l’enseignement et la lutte pour la justice sociale.

En 1911, il est vice-président de la section littéraire et de l'Union régionaliste bretonne et il est au comité de rédaction de Breiz Dishual, le journal du Parti nationaliste breton. Il est le créateur en 1913 de la revue Brug (Bruyère), revue anarchiste en langue bretonne. Il est un socialiste libertaire et un ardent internationaliste.

Émile Masson est professeur d’anglais au lycée de Pontivy de 1904 à 1921[3].

Il est estimé de professeurs de l'Université de Rennes[4], Georges Dottin[5], Joseph Loth[6], Anatole Le Braz[7].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références