Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Abbé Henri Grégoire

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Abbé Henri Grégoire se situe dans le quartier 7: Francisco Ferrer - Landry - Poterie, dénommée par délibération du Conseil municipal du 16 Janvier 1984 et modifié par la délibération du 16 juin 1984[1].

Biographie Abbé Henri Grégoire Révolutionnaire et Philanthrope [2]

Abbé Henri Grégoire

Henri-Baptiste Grégoire est né le 4 Décembre 1750 à Vého (Meurthe-et-Moselle), issu d’une famille modeste.

Henri Grégoire évêque constitutionnel de Blois, le premier d’ailleurs qui avait prêté serment à la constitution civile du clergé en 1790.

Il est élu député à la Convention par son diocèse du Loir-et-Cher.

C’est lui qui, en cette fameuse journée du Vendredi 21 Septembre 1792, demande fermement l’abolition de la royauté et de la peine de mort.

L’abbé Grégoire, comme on le surnomme à l’époque, est l’avocat des juifs, des noirs et des esclaves. Il obtient l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises le 4 Février 1794.

En 1830, Henri Grégoire applaudit aux Trois Glorieuses. Il refuse de se réconcilier avec Rome et de rétracter son serment de 1790.

Il meurt le 28 Mai 1831, à Paris après avoir reçu les derniers sacrements.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole et du dictionnaire de Biographie Française et du dictionnaire Encyclopédique d’Histoire - Mourre