Rue Albert Briand

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Albert Briand se situe dans le quartier 8 : Sud-Gare entre le boulevard Gaëtan Hervé et le boulevard Louis Volclair. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 16 octobre 1957[1].

Cette voie rend hommage à :

Albert Briand

Photo d'Albert Briand visible sur la plaque funéraire qui surmonte sa sépulture

Résistant (2 novembre 1917, Pléchâtel - 26 mai 1944, Guipry)

Albert Briand est fils d'agriculteurs. Son père décède alors qu'il n'est qu'un enfant, et il est donc élevé par sa mère, devenue ouvrière, avec qui il vit à Rennes, au 62 rue de l'Alma.

Il devient porteur de dépêches aux P.T.T. puis employé de magasin. Quand la guerre est déclarée en 1939, il devient soldat dans l'aviation. Plus tard, durant l'Occupation, il parvient à revenir en Ille-et-Vilaine, et intègre la Résistance vers août 1943. Dénoncé avec son ami Marcel Bouget [2] à Guipry lors d'une de leurs missions, ils se retrouvent dans la nuit du 25 au 26 mai 1944 au port de Guipry, sur le toit d'une maison que cinq policiers Allemands ont fouillée sans succès. Mais alors que ceux-ci vont repartir, l'un des deux résistants aurait perdu l'équilibre et une chaussure, dont la chute alerta les Allemands. Acculés, et pour ne pas risquer de divulguer sous la torture des informations précieuses sur leur groupe de résistance et leurs actions, Marcel Bouget tue son ami Albert Briand avec son revolver, avant de retourner l'arme contre lui.

Ils sont tous les deux enterrés au cimetière de Guipry dans un premier temps[3]. Ils reçoivent des funérailles officielles à la Libération en 1945 en l'église Saint-Germain de Rennes, avec les honneurs militaires, et leurs dépouilles sont transférées au carré des Fusillés du cimetière de l'Est de Rennes[4].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références