Rue André Trasbot

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue André Trasbot se situe entre la rue Champion de Cicé et la rue Jules Lallemand. Dans cette rue se situe l'Antipode MJC Rennes. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 16 octobre 1957.

André Trasbot

Rue Trasbot
Rue Trasbot

André Trasbot, juriste, est né le 20 décembre 1892 à Toury (Eure et Loire) et décédé le 21 juillet 1957 à Evian-les-Bains (Haute-Savoie). Juriste et professeur à la faculté de droit de Rennes puis doyen honoraire de cette faculté.

Pendant la première guerre mondiale, il est combattant du 17 août 1914 au 24 août 1919. Il reçoit la croix de guerre. Redevenu civil il soutient sa thèse : L'acte d'administration en droit privé français.

Il fait paraître de nombreux articles de droit commercial. Il fait de nombreux commentaires de lois. D'où son appellation de juriste.

Membre du mouvement républicain populaire (parti politique fondé en 1945 par des chrétiens résistants à l'occupant nazi).

Il est élu conseiller municipal de Rennes en 1947 et en 1953, puis devient président de la commission du contentieux, membre de la commission des finances, et de celle de l'éducation nationale. Il a en outre participé au mouvement mutualiste, ainsi qu'à diverses commissions : conseil de famille de l'assistance à l'enfance, président de la commission de surveillance de l'hôpital psychiatrique, administrateur des biens des aliénés[1].

Sur la carte

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Sources : Les gens de chez nous : notice biographique des personnages qui ont donné leur nom aux rues de Cleunay, Bernard Fournier,[1]