Rue Berthe Morisot

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Portrait de Berthe Morisot, par Édouard Manet

La rue Berthe Morisot se situe dans le quartier 10 : Villejean - Beauregard entre la rue Fernand Robert au nord et la rue André et Yvonne Meynier au sud. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 2 février 2009.

Biographie de Berthe Morisot, artiste peintre[1]

Artiste peintre (1841 – 1895)

Maria, Pauline, Berthe Morisot est née à Bourges dans le Cher, le 14 janvier 1841, d'un père préfet. Elle est l'arrière petite-nièce du peintre Jean-Honoré Fragonard Wikipedia-logo-v2.svg.

Après plusieurs déménagements, la famille s'installe définitivement en 1852, à Passy, commune qui, 8 ans plus tard, va être rattaché à Paris. Berthe et ses deux sœurs, vont avoir une éducation artistique : après avoir appris la musique, elles vont prendre des cours de dessin. À l'âge de 16 ans, Berthe étudie la peinture, notamment en copiant les chefs-d'œuvre du Louvre, où elle fait la connaissance du peintre Henri Fantin-Latour. C'est par l'intermédiaire de celui-ci, qu'en 1868, elle rencontrera Édouard Manet, qui va marquer un tournant dans sa carrière artistique.

Avec sa sœur Edma, Berthe va étudier auprès de celui qui est appelé "le Père de l'Impressionnisme", Jean-Baptiste Corot. En 1864 et 1865, elle participe à des Salons, où elle présente quelques paysages.

En 1868, c'est la rencontre avec Édouard Manet dont la peinture à cette époque fait scandale. Berthe va devenir son modèle (Le Balcon, Le Repos, Berthe Morisot au bouquet de violettes). Il va lui faire connaître les peintres d'avant-garde comme Claude Monet, Edgar Degas, Alfred Sisley et Auguste Renoir et en 1874, elle délaisse le Salon officiel pour les rejoindre à l'exposition des Indépendants (futurs Impressionnistes). Cette même année, après avoir refusé de nombreuses demandes en mariage, elle épouse Eugène Manet, le frère de son ami Édouard, dont elle aura à l'âge de 37 ans une fille, Julie, qu'on retrouve sur de nombreuses toiles.

En 1880, Berthe Morisot semble avoir atteint sa maturité et va être une des vedettes de la cinquième exposition des impressionnistes. Dans ses toiles on sent une certaine nervosité, une spontanéité dans ses touches, une harmonie des couleurs et son sens très personnel de la transparence.

En 1892, Berthe Morisot réalise sa première exposition personnelle, quelques mois après avoir perdu son mari, mort neuf ans après son frère Édouard.

À la mi-février 1895, Berthe Morisot est alitée pour une grippe. Elle décède d'une pneumonie le 2 mars 1895, à Paris, à l'âge de 54 ans, après avoir confié la tutelle de sa fille Julie Manet au poète Stéphane Mallarmé, ainsi qu'à Auguste Renoir, pour son éducation de peintre. Elle lègue la plupart de ses œuvres à ses amis artistes : Degas, Monet, Renoir.

Malgré sa riche production artistique, le certificat de décès mentionne : "sans profession". Elle est enterrée dans le caveau des Manet au cimetière de Passy où il est gravé "Berthe Morisot, veuve d'Eugène Manet".

Liens internes


Liens externes

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole

Projet porté par Joël David Chargé d'odonymie à la Ville de Rennes

Propos mise à jour par Elisa Triquet Médiatrice numérique