Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Garin Trousseboeuf

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Garin Trousseboeuf, nom qui fleure bon le Moyen Âge, relie la rue du Vieux Cours à la rue Tronjolly au sud du boulevard de la Liberté dans le quartier 1: Centre.

La Ville de Rennes a ainsi voulu évoquer :

Garin de Trousseboeuf

Trouvère breton du 12e siècle, dont on sait peu hormis qu'il était de l'entourage de l'archevêque de Dol, et qu'il fut l'auteur d'une chanson de geste, la Chanson d'Aquin, relatant et mélangeant une conquête de la Bretagne par Guy de Nantes en 799, pour le compte du roi Charlemagne, et la conquête de la Bretagne par les Vikings un siècle plus tard. Ce poème de 3000 vers, est "la seule chanson de geste qui soit incontestablement bretonne," selon Arthur Le Moyne de la Borderie. La seule version retrouvée date du 15e siècle, découverte dans les ruines du couvent des Récollets de l'île de Cézembre, au large de Saint-Malo, après un bombardement de la flotte anglaise en 1693. Elle fut publiée par P. Jaüon des Longrais. [1]. Il existe à Rennes une rue Jouon des Longrais. Parmi les barons de Charlemagne est cité "Théhart de Rennes qui portoit ung dragon en son escu vermeil comme leyon".

Bertrand Du Guesclin d'ascendance kabyle ? !

Dans la préface de la publication est rapportée une légende reprise par Froissart, selon laquelle, un barbarin, un sarrasin du nom d'Aquin, roi de Bougie, serait venu assaillir la Bretagne par Vannes et, retiré avec sa famille sur une tour construite en bord de mer, nommée le Glay, aurait finalement fuit vers l'Espagne, laissant en cette tour un petit recueilli par Charlemagne, qui aurait été appelé "de Glay Aquin", étymologie qui aurait pu inspirer le jeune "Bertran de Claiequin" comme on prononçait à l'époque.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Références

  1. Le roman d'Aquin ou la conqueste de la Bretaigne par le roy Charlemaigne, par Frédéric Jouon des Longrais. Société des bibliophiles bretons - 1880

Lien externe

Incon de Nantes Wikipedia-logo-v2.svg

roman d'Aiquin Wikipedia-logo-v2.svg