Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Jean Turmeau

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Jean Turmeau se situe dans le quartier 3 : Bourg l'Evesque – La Touche – Moulin du Comte. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 13 avril 1953[1].

Jean Turmeau, adjoint de Pétri

Cette voie rend hommage à :

Jean Turmeau

Résistant fusillé

(24 avril 1922, Brétignolles-le-Moulin (aujourd'hui Le Housseau-Brétignolles), Mayenne - 10 mai 1944, Saint-Lô)

Son testament indique qu'il réussit, en juillet 1943, « tout à fait par hasard à toucher des F.T.P. combattant à Rennes ». Il assure notamment différentes liaisons entre les groupes de Rennes et ceux du nord de l’Ille-et-Vilaine.

L'étudiant Jean Turmeau est l'adjoint au commandant Louis Pétri[2] pour l'Ille-et-Vilaine et la Mayenne du mois de juillet au mois de septembre 1943. Arrêté début septembre 1943, il s'évada le 7 de la prison de la Prévalaye à Rennes en descendant deux étages, accroché à la gouttière. Il se réfugia alors à Laval, en Mayenne[3].

Turmeau fut par la suite le chef de groupe F.T.P. d'Avranches et responsable pour la Manche. Il annonça sur deux feuilles crayonnées à ses parents et à sa petite sœur sa prochaine exécution à la suite de son arrestation par la Police française à Flers et sa condamnation à mort par le tribunal militaire allemand près de la feldkommandantur de Saint-Lô. Il est inhumé à Ploaré, ancienne commune du Finistère rattachée à Douarnenez en 1945.

Note et références

Sur la carte

Chargement de la carte...