Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Michel Gérard

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Le Rennais Michel Gérard (Archives de Rennes. 100FI742)

La rue Michel Gérard se situe dans le quartier 7 : Francisco Ferrer - Landry - Poterie entre la rue de la Poterie et la rue de Vern, et serpente à travers le quartier sur 1500 mètres. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 25 juillet 1983[1].

"Portrait du Pére Gérard, Bas Breton, (sic) député à l'Assemblée nationale en 1789"
Almanach. Musée Carnavalet

Cette voie rend hommage à


Michel Gérard

Paysan et député

(2 juillet 1737, paroisse Saint-Martin-des-Vignes, Rennes - 6 décembre 1815, Montgermont)


La sénéchaussée de Rennes envoya Jacques-Marie Glezen, Jean-Denis Lanjuinais, Étienne Huard, Mathurin Hardy de La Largère, Isaac Le Chapelier et... Michel Gérard comme députés aux États de 1789 où celui-ci siégea en blouse. Quand il parut dans le premier défilé devant le Roi, Louis XVI remarque ce Breton aux longs cheveux tombant sur la nuque, dépassant de son chapeau dont il était resté coiffé, et il lui dit :"Bonjour, mon bonhomme." Le langage et les bons mots du Père Gérard à la tribune eurent du succès. Symbole du bon sens paysan, la figure du Père Gérard, fut utilisée tant par les royalistes, qui publièrent un pamphlet intitulé Motion du Père Gérard, Député de Bretagne, que par les républicains. Collot d’Herbois, connu plus tard comme l’un des principaux tribuns de la Convention, édita en 1792 un livret intitulé Almanach du Père Gérard, destiné à vanter auprès des publics populaires les bienfaits de la monarchie constitutionnelle. – « Ô ! la bonne constitution que la constitution française, elle assure la paix, la tranquillité, notre bonheur et celui de nos enfants » – Le livret est composé de douze entretiens dialogués entre le Père Gérard et les paysans, qui traitent de la nation, de la loi, des contributions publiques, des tribunaux, etc., en opposant la nouvelle Constitution à l’ordre ancien[2].





Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. Portrait du père Gérard.Frédéric Maguet - février 2005 https://www.histoire-image.org/fr/etudes/portrait-pere-gerard







Sur la carte

Chargement de la carte...