Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Pierre Gourdel

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Pierre Gourdel se situe dans le quartier 1 : Centre entre le boulevard de Chézy et la rue de Dinan. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 24 juillet 1923[1].

Cette voie rend hommage à Pierre Gourdel, statuaire (10 mars 1824, Châteaugiron - 26 avril 1892, Rennes). Cousin de Julien Gourdel, également sculpteur et proche de lui, Pierre Gourdel est né à Châteaugiron dans un milieu modeste et suit les cours de l'École des Beaux-Arts de Rennes. Deux de ses œuvres de tendances régionalistes offertes par la ville impressionneront Napoléon III à Rennes lors de sa visite en 1858. Ce dernier lui octroiera une distinction. Dès lors, sa carrière eut un nouvel essor grâce aux aides de la Ville de Rennes et du conseil général.

La ville de Châteaugiron à laquelle les deux sculpteurs furent très attachés, a donné leur nom à un boulevard.


« Fougères - A la Société Archéologique

Voici le résumé de la séance du 11 décembre :

[...]

Présentation [...] Par M. Aubrée : 1ères photographies (cliché Charles Nicolas) du buste du général de La Riboisière acquis à la vente de Monthorin[2]. Ces photographies ont été demandées par M. Thézé, sculpteur, prix de Rome, qui a été chargé par les Beaux-Arts d'un projet de maquette pour une statue équestre en pierre du général, afin de remplacer la statue de Récipon partie à la fonte[3]. Le remarquable buste est dû au statuaire Pierre Gourdel. On lit dans La Chronique de Fougères du 30 avril 1892 : « Mort de M. Pierre Gourdel : Nous apprenons avec un profond chagrin la mort à Rennes de notre illustre compatriote, le sculpteur Pierre Gourdel. On lui doit un superbe buste du général de La Riboisière, qui a, d'ailleurs, servi à M. Récipon pour sa statue. » Ce buste reviendra plus tard à la ville de Fougères ainsi que le portrait de la générale, également acheté à Monthorin, portant la signature d'Alfred Jehannot, peintre d'époque romantique. La Société Archéologique désirerait connaître une biographie de Pierre Gourdel ainsi que la liste de ses principales œuvres. La ville de Rennes a donné le nom de Pierre Gourdel à la rue rejoignant celle de Dinan au boulevard de Chézy. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 20 décembre 1943 • Recueilli par Manu35 • 2021licence

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. Le château de Monthorin situé à Louvigné-du-Désert est acquis sous l'Empire par le général : http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/chateau-de-monthorin-louvigne-du-desert/38c66b1f-66bd-4e40-8f96-8fe29f3356f4
  3. En 1943 sous le régime de Vichy, un moulage est réalisé avant son enlèvement. La ville de Fougères fait réaliser en 2000 une nouvelle statue, par Louis Derbré, sculpteur-fondeur mayennais, érigée sur la place qui porte son nom.