Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Tournemine

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search
Le moulin de Saint-Cyr, la façade incendiée, côté rue Tournemine

La rue Tournemine se situe dans le quartier 3 : Bourg l'Evesque – La Touche – Moulin du Comte. Elle s'étend de la rue Louis Guilloux à la rue de la Carrière selon un axe nord-est - sud-ouest. Il s'agit de l'ancienne allée Sainte-Madeleine. Cette voie a été classée dans la voirie communale le 12 novembre 1934. Le 8 novembre 1935, le feu détruisit le "Moulin de Saint-Cyr", vaste bâtiment de 600 m2 au sol construit en 1848 sur deux niveaux, au carrefour formé par la rue de Lorient et la "route de Saint-Brieuc"[1].

Elle fait référence à :

René-Joseph de Tournemine

Jésuite, critique littéraire

(Rennes, 26 avril 1661 - Paris, 16 mai 1739)

Issu d'une famille d'ancienne noblesse[2], Tournemine poursuit des études de philosophie en Bretagne. Une fois entré chez les Jésuites à l'aube de ses vingt ans, il enseigne cette discipline ainsi que la théologie[3].

Tournemine entretient une correspondance régulière avec Voltaire Wikipedia-logo-v2.svg jusqu'à sa mort, mais aussi avec de nombreux autres savants. Il fut directeur et durant plus de trente ans l'un des rédacteur principaux (53 titres d'articles) du Journal de Trévoux Wikipedia-logo-v2.svg, un recueil censé rassembler des extraits des publications scientifiques parus dans toute l'Europe.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Ouest-Eclair des 8 et 9 novembre 1935
  2. Sa biographie sur le Dictionnaire des Journalistes: http://dictionnaire-journalistes.gazettes18e.fr/journaliste/775-rene-de-tournemine
  3. René-Joseph de Tournemine Wikipedia-logo-v2.svg