Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Saint-Grégoire et l'exposition universelle de Dubai 2020

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

Le pavillon France à l'exposition universelle de Dubai 2020 était consacré au thème : "Lumière, Lumières" et a fait l'objet de réflexions sur la façon dont Saint-Grégoire pourrait s'en inspirer.

"Lumière, Lumières", un thème prospectif

Les propriétés de la lumière sont un moteur-clé d’innovation scientifique et technique, connu depuis l’antiquité. Mais c’est dans le milieu marin qu’on trouve le plus d’animaux lumineux puisqu’une vaste étude d’exploration, publiée en 2017, a révélé de manière étonnante que les trois quarts des espèces marines vivant entre la surface et 4000 mètres de profondeur étaient luminescents…

Avec la trame verte et bleue autour de Saint-Grégoire, le canal et ses aménagements de verdure constituent le havre d’une faune et d’une flore particulièrement riches, variées et fascinantes à découvrir. Les circuits pédestres, les passerelles et les caillebotis permettent d’accéder confortablement à des milieux habituellement impénétrables, tels que les fourrés et roselières.

Le moulin de la cale Robinson qui va devenir une résidence d'artistes est aussi un site producteur d’énergie et par là même source de lumière.

Presque quatre siècles après le traité du monde et de la lumière de Descartes, tout l’intérêt de Saint-Grégoire tient aujourd’hui dans ce mariage paradoxal d’une Small Smart City (petite cité intelligente) et d’un respect du patrimoine tant agricole que naturel.

Le moulin de la cale Robinson, un emblème du thème "Lumière, Lumières"

Les frères Lumière avaient identifié l'Ille-et-Vilaine comme une terre d'innovation, depuis leur séjour à Dinard et le serment de la Goule aux fées.

Le moulin de la cale Robinson représente un élément intéressant de transmission de cet héritage dans le mesure où les frères Lumières avaient spécialement acheté et rénové un moulin pour produire une fécule de pomme de terre très fine, ingrédient nécessaire à l’émulsion photographique.