Yann Tiersen

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

Yann Tiersen est né à Brest le 23 juin 1970, il passe son enfance à Rennes. Elève médiocre à l'école, il excelle au conservatoire où il apprend le violon et le piano, puis la direction d'orchestre.

Dans les années 1980, sa ville a explosé sous les assauts du punk-rock. Ses goûts évoluent donc tout naturellement vers des groupes tel Joy Division.

Après s'être essayé à la composition d'œuvres pour le théâtre et le cinéma, il sort en 1995 son premier album La valse des monstres, suivi, un an plus tard, de Rue des cascades. Son art, orchestral, oscille entre la musique classique, et un univers personnel.

Il faut attendre 1998 et l'album Le Phare pour que Yann Tiersen soit révélé au grand public. Sur cet opus, Dominique A compose un titre : Monochrome, et Yann Tiersen fait office de véritable homme-orchestre : marmite, casseroles, tam-tam, violon, guitare, banjo, clavecin, accordéon… Ses premiers disques ont été réédités et des metteurs en scène tels André Téchiné pour Alice et Martin, et surtout Eric Zonca pour La vie rêvée des anges, font appel à ses talents.

A la fin de cette même année, il est l'invité vedette des Transmusicales, et donne une prestation entourée d'une pléiade d'invités prestigieux : François Breut, Dominique A, Les Têtes Raides, Mathieu Boogaerts, Bertrand Cantat… Une affiche impressionnante qui donne lieu à un album live Black Sessions.

En 1999, il publie Tout est calme, un opus plus rock'n roll que les précédents, enregistré avec les musiciens du groupe The Married Monk. S'ensuit une tournée européenne, puis asiatique.

Après avoir assuré les premières parties de Juliette Gréco, collaboré avec François Breut, Yann Tiersen enregistre son cinquième album L'Absente - avec Dominique A, Neil Hannon, et Lisa Germano.

Il a composé la bande originale du film de Jean-Pierre Jeunet : Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain. L'énorme succès du film entraîne celui de la bande originale : 600000 exemplaires vendus. A la suite de ce triomphe, Yann Tiersen reprend le chemin de la scène, assure la tournée des salles et des festivals, un périple immortalisé dans le double live C'était ici.

En 2003, il signe le thème principal du film de Wolfgang Becker Good Bye Lenin et conduit un projet avec la chanteuse canadienne Shannon Wright.

Le dernier opus de Yann Tiersen est sorti en mai 2005. Les retrouvailles, enregistré à Ouessant, renouant avec les ambiances poétiques et maritimes du Phare.

Liens externes

Yann Tiersen Discographie

Yann Tiersen