Alfred Daniel

De WikiRennes
Alfred Daniel en 1924, dans la Bretagne Touristique

(9 juin 1844, Pipriac - 17 novembre 1931, Rennes)

Agent-voyer, comme son père, au service vicinal de Redon dès 17 ans et demi puis à Rennes en 1883, il devient secrétaire du service vicinal de la ville. Adjoint aux travaux publics de Jean Janvier, maire radical de Rennes, il est, au décès de celui-ci, élu maire à près de 80 ans, le 2 décembre 1923, après des élections municipales partielles. Son bref mandat fut marqué par l’achèvement des travaux entrepris par son prédécesseur : aménagement du square de Villeneuve, poursuite des travaux de la piscine Saint-Georges (inaugurée le 21 juin 1926) et du Palais du Commerce (achevé en 1930).

« Extrait du Registre des Arrêtés du Maire de la Commune de Rennes - Article 4. — M. Daniel Alfred, troisième adjoint, est délégué pour la voirie publique et privée, les squares et jardins publics, les plantations des boulevards, les eaux et égouts, canaux et rivières, quais et cales, les bâtiments communaux, le mobilier, l'éclairage public, les acquisitions, cessions et échanges, les questions relatives aux tramways, aux voitures publiques, voitures de places, aux cochers, les assurances contre l'incendie, l'entretien des cimetières, le contentieux, le matériel des fêtes, l'École pratique d'Industrie, le service des incendies, sapeurs pompiers. »

— La Vie Rennaise
Origine : Numéro du 21 mai 1912 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

Lors des élections municipales de 1925, il ne se représente pas et laisse le soin à MM. Jambon et Véron de mener la « liste d’union républicaine », battue au premier tour par la « liste républicaine de gauche » sur laquelle est élu Carle Bahon qui lui succède à la mairie.