Piscine Saint-Georges

De WikiRennes

La piscine Saint-Georges fut construite entre 1923 et 1926, sur les plans de l'architecte Emmanuel Le Ray dans un style art-déco, avec des mosaïques d'Isidore Odorico. Voulue par le maire Jean Janvier, elle fut inaugurée le 4 juillet 1926.

Piscine Saint-Georges
L'entrée de la piscine Saint-Georges, rue Gambetta - (de Wikimedia Commons)

Une piscine à Rennes ? Les Rennais sont d'abord contre, à en croire un référendum organisé par le journal l'Ouest-Éclair ! C'est un équipement somptuaire, utile certes, mais pas nécessaire.

Ouest-Éclair du 12 janvier 1924
Belle mais si coûteuse ! (Ouest-Éclair du 5 juillet 1926)

La piscine est inaugurée le 4 juillet 1926, après trois ans de travaux. Elle est certes belle et utile, mais l'addition ne passe pas encore et le quotidien régional du 5 juillet ne manque pas de "tacler" le représentant du ministre qui rend hommage au maire et aux réalisateurs mais a oublié les contribuables.

La piscine Saint-Georges, la première construite à Rennes, et une des vingt premières en France, comprend, au-delà d'un vestibule d'entrée, un bassin entouré d'une série de 30 cabines de part et d'autre et de tribunes supérieures. La partie postérieure du bâtiment abrite les bains-douches qui disposent d'une entrée indépendante, rue Victor Hugo. La façade joue sur la diversité et sur la polychromie des matériaux : au dessus d'un soubassement de granite appareillé en pierre de taille, le parement de briques jaunes de Hollande est animé par des bandeaux de brique rouge, des éléments de tuffeau, de ciment ou des frises de grès. Les baies cintrées sont soulignées par des arcs de briques rouges ou des décors de grès flammé. La recherche de pittoresque et d'animation est obtenue au niveau de la couverture réalisée en tuiles de Marseille avec la multiplication des formes et l'étagement des niveaux des toits. La façade est marquée par deux pylônes monumentaux encadrant la halle. À l'intérieur, une voûte de béton armé à pénétration, aujourd'hui masquée, couvre un bassin de 33,33 mètres de longueur. L'ensemble des cabines, couloirs, douches est pavé de mosaïque de grès cérame dans des tonalités de bleus. Le célèbre céramiste Odorico a orné le pourtour du bassin d'une frise de vaguelettes et de volutes longue de 96 mètres, réalisée dans des nuances de bleus et de verts avivées par des tonalités jaunes et brunes, qui semblent accompagner le mouvement et les clapotis de l'eau.

Une piscine non mixte : hommes et femmes à horaires séparés (Ouest-Éclair du 15 juin 1926)

Des horaires étaient réservés aux enfants des écoles et aux sociétés sportives, mais la surprise pour les Rennais actuels est d'apprendre que femmes et hommes y avaient des horaires séparés donnés par l'Ouest-Éclair du 15 juin 1926 !

Vue "plongeante" sur le bassin (Archives de Rennes 100FI230)

La piscine a été classée monument historique en 2016.








Sur la carte

Chargement de la carte...

Liens