Boulevard de Metz

De WikiRennes

Le boulevard de Metz se situe entre les quartiers Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin à l'ouest et Jeanne d’Arc - Longs Champs - Beaulieu. Cette voie, axée nord-sud, est prolongée au nord par le boulevard Volney et au sud par le boulevard de Strasbourg. Elle fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 10 décembre 1886.

Metz, ville assiégée en 1870[1]

Localisation de Metz

Le 10 décembre 1886, le conseil municipal de Rennes approuve la dénomination du Boulevard de Metz, ainsi que celle du Boulevard de Strasbourg en évoquant "le Souvenir de ces deux cités si Françaises et si vaillantes que la guerre 1870-71 a séparé de la mère patrie".

Effectivement une guerre avait opposé la France et l'Allemagne-Prusse en 1870-1871. Napoléon III déclare la guerre pour humiliation et engage, en 1870, la France dans une guerre contre les royaumes allemands unis derrière le royaume de Prusse.

Les troupes ennemies supérieures aux troupes françaises avancent inexorablement. Après la capitulation de Sedan où Napoléon III est fait prisonnier, elles font le siège de plusieurs villes françaises dont Paris. Strasbourg capitule le 28 septembre 1870 et c'est au tour de Metz de capituler, le 28 octobre 1870.

Après la défaite de la France, le 26 février 1871, un traité de paix est signé à Versailles et doit rendre les pays annexées par Louis XIV, en 1681, c'est-à-dire ce que l'on a appelé l'Alsace-Lorraine et qui va revenir à la France en 1919. Le 10 mai 1871, le Traité de Francfort met fin définitivement à la guerre franco-allemande.

Les villes de Metz et de Strasbourg qui font partie de cette région vont donc être honorées, en 1886, par la Ville de Rennes, pour avoir été assiégées en 1870 et pour le fait qu'elles ne faisaient plus partie de la France.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Lien externe

Écouter la rubrique de Joël David sur France Bleu : https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/emission?content=3a2d658f-6cb3-4787-91ac-3618bfae6d3f

Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole