Foyer Rennais

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Foyer Rennais
Rue de la Paix, Foyer rennais.png
Immeubles collectifs de logement social
Commune Blason ville fr Rennes (Ille-et-Vilaine).svg Rennes
Type Cité-jardin
Construction 1932
Architecte Hyacinthe Perrin, Emmanuel Le Ray
Références
Sources patrimoine.bzh








Affichage au fronton de l'immeuble

Une œuvre marquante de l'urbanisme à Rennes

Le Foyer Rennais est une œuvre marquante dans l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme rennais. En effet, sa composition structurée en îlot tranche avec la succession des logements individuels constatée dans le voisinage. Cet ensemble constitue un patrimoine atypique du bâti rennais.

Il a été le premier ensemble immobilier de l’Office Public d'Habitation à Bon Marché (OPHBM) devenu Archipel Habitat. En 1922, Hyacinthe Perrin est lauréat du concours organisé par l'OPHBM de la ville de Rennes, pour la réalisation d'une cité-jardin dite "Foyer Rennais" à loyer modéré : 66 maisons 4 immeubles. Le projet est commencé en 1925, (voirie et fondations) mais abandonné pour des raisons administratives et financières. Il est repris en 1928 l'architecte de la ville Emmanuel Le Ray, architecte de l'office, qui propose un projet composé de 155 logements, 8 magasins et 10 garages, avec le souci de bien-être et d’hygiène pour les locataires. Le projet ne se concrétise qu’en 1932 après une gestation difficile. L’architecture soignée était inspirée du modèle des cités-jardins et leur confort pour y loger en premier lieu des ouvriers et leurs familles.

Plan de masse d'Emmanuel Le Ray, 14 janvier 1928, Archives de Rennes, 743 W 50

Une architecture qui tranchait

La cité jardin, construite au sud de la voie ferrée, en bordure de l'ancien faubourg de Nantes, à l'emplacement de l'ancienne maison du Laurier, s'étend sur trois îlots. La rue de la Paix constitue son axe de symétrie ponctué par deux pavillons qui marquent l'entrée principale de la cité. Elle offre une perspective, depuis le faubourg, sur un immeuble de gabarit plus élevé, vers lequel convergent tous les points de vue depuis les trois voies d'accès à la cité. Les immeubles sont construits à l'alignement des voies, en mitoyenneté, rythmés par des pavillons ou séparés par des passages aujourd'hui occupés par des constructions en rez-de-chaussée. Des cours-jardins sont aménagées au cœur des deux îlots triangulaires.

On passe d'un immeuble à un autre par des passages couverts et on voit dans des courettes intérieures des arbres bientôt centenaires. Les 9 immeubles, à 2 ou 3 étages carrés sur rez-de-chaussée surélevé, sont construits en moellons de schiste, partiellement masqués par un enduit au niveau des étages, en façade sur rue. La couverture en tuiles mécaniques tranche avec l'habituelle ardoise des toitures rennaises et les linteaux des baies, sont en brique.

Exposée au nord par sa proximité des voies ferrées et du pont de Nantes, la cité fut atteinte par le bombardement du 8 mars 1943.

Le Foyer Rennais avait connu une première réhabilitation au début des années 90, pour le moderniser et l'entretenir par des travaux menés après concertation avec les habitants et Archipel habitat a mené de 2016 à 2022 la réhabilitation des 155 logements pour 5 967 000€. [1][2]

Elévation de façade par E. Le Ray, Archives de Rennes, 743 W 50







Situation

Le Foyer Rennais est localisé au nord-ouest du Quartier 8 Sud-Gare. Il comprend les rues de Nantes, de la Paix, Charles Bougot et Ange Blaize.







Zone de rencontre de la partie haute du boulevard Georges Pompidou (non visible) avec une partie de la rue de Nantes (à droite) dont seul subsiste ensuite vers le pont le côté droit où apparaissent le Foyer Rennais et des commerces
Sur le site de l'ancien faubourg de la Magdeleine, les toits rouges du Foyer Rennais
Jardin dans le Foyer (photo C. Diais)
Les immeubles du "Foyer rennais" (au 1er plan, le bd Georges Pompidou)
Les toits du Foyer, vus de l'ouest (Wikimedia Commons)






Les îlots du Foyer Rennais et les immeubles sous leurs toits de tuile rouge





Sur la carte

Chargement de la carte...

Références

http://patrimoine.bzh/gertrude-diffusion/dossier/ancien-faubourg-de-la-madeleine-rennes/797b21c4-45d8-40aa-a5ca-a01642342aa1 http://www.archipel-habitat.fr/100_ans_Foyer_rennais.html