Imprimerie Oberthür

De WikiRennes

Les imprimeries Oberthür, à droite du parc éponyme, en vue aérienne de 1958 prise à hauteur de la rue de Paris avec en arrière-plan le bras de Vilaine canalisé et, à droite, le vélodrome
Sortie des employés de l'imprimerie vers 1900

L’imprimerie Oberthür, située rue de Paris, est créée en 1852 par François-Charles Oberthür.[1] Précurseur dans la mise en place d'une politique sociale en faveur de ses ouvriers, l'entreprise, qui a employé jusqu'à 1400 personnes, a dynamisé la vie sociale du quartier Thabor - Saint-Hélier - Alphonse-Guérin. En 1854, elle édite le premier almanach des Postes dont elle sera l’éditeur exclusif pendant de longues années. Ses productions sont diversifiées : formulaires des impôts, horaires de train, livres, lithographies, affiches, étiquettes publicitaires.

En 1865, François-Charles et Charles Oberthür s’associent et l’imprimerie devient « Oberthür et fils ». Le 20 août 1874, le maréchal-président de Mac-Mahon à Rennes visita l'usine.

Suite à la mort de François-Charles, sa femme Marie et ses deux fils (Charles et René) forme un contrat d’association en mars 1893. Puis en 1909, l’imprimerie devient une société anonyme dirigé par Charles. René, son frère lui succédera à sa mort en 1924. L'entreprise reste familiale.

En 1905, l’imprimerie Oberthür édite le Répertoire de couleurs pour aider à la détermination des couleurs des fleurs, des feuillages et des fruits, écrit par René Oberthür et Henri Dauthenay, qui a longtemps servi de référence officielle pour l'appellation des teintes, y compris dans la désignation des couleurs en horticulture.

C’est en 1940 qu’Oberthür se lance dans l'impression de billets de banque : la Banque de France rencontre à cette époque des difficultés d'approvisionnement et fait appel à Oberthür pour la fabrication de billets.

Cependant après cette apogée industrielle pour l'entreprise Oberthür, ces derniers membres : Jean et Marthe Cartier-Bresson la quittent respectivement le 5 juillet 1958 et le 8 mars 1960.

En proie à des difficultés financières au tournant des années 1970, l’entreprise est contrainte de déposer son bilan en mars 1981 pour être liquidée en novembre 1983. Elle est ensuite occupée par la CGT jusqu’à la fin de l’année.

En 1984, elle est scindée en trois entreprises et secteurs indépendants, puis revendue :

  • Ouest Impression Oberthur, entreprise d’imprimerie et de reliure ;
  • François-Charles Oberthur Fiduciaire, une entreprise d’imprimerie fiduciaire, ;
  • Fabrical Oberthur, entreprise spécialisée dans l’impression de calendriers et d’agendas.

Liens externes

Géolocalisation

Coordinates: {{#lat_deg2dms:{{

  1. lat_dms2deg:48|06|46|N}}}} {{#long_deg2dms:{{
  2. long_dms2deg:1|39|41|W}}}}

{{#kml.placemark:Point({{

  1. lat_dms2deg:48|06|46|N}},{{
  2. long_dms2deg:1|39|41|W}})|

}}

Notes et références

  1. rue François-Charles Oberthür


galerie cartes postales

Avis d'envoi des Calendriers-Indicateurs des Télégraphes pour 1892, par l'Imprimerie Oberthür. Coll. YRG
Calendrier des Postes de 1897. Coll. particulière





Socté Anonme des Imprimeries Oberthür - Rennes; Vue générale des Ateliers. Carte postale voyagé 1939. coll. YRG




Sortie des ouvriers. Carte postale voyagé 1923


La plupart des cartes ci -contre et ci-dessous portent au verso accusé de réception d'une commande d'Almanachs des Postes. Elles ont été éditées dans les années 1920/1930

Toutes les cartes de la Collection YRG avec l'Index cartes postales ou le mot clé YRG dans le moteur de recherche de WikiRennes.

Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la collection, cliquer ici 733 ou ici 116

.