Quai Saint-Cyr

De WikiRennes

Vue prise à la fin du 19e siècle avant le pont de la Mission : on distingue au fond à droite le quai Saint-Cyr, encombré de matériaux déchargés
Vers 1905 : entre le nouveau pont de l'Abbatoir et la ville au fond, le quai Saint-Cyr à gauche, et le quai de la Prévalaye à droite, avec des stockages de matériaux. Mary-Rousselière éd., Rennes
Le canal d'Ille-et-Rance vu de la Vilaine, ca 1955. (Archives de Rennes 100FI147)

Le quai Saint-Cyr est un quai de Rennes qui a été dénommé par la délibération du conseil municipal du 12 décembre 1862 et a subi un changement d'intitulé par celle du 7 octobre 2002. Le quai a été complètement réaménagé à partir des années quatre-vingts du siècle dernier et les immeubles riverains renouvelés. Auparavant il servait à des stockages de matériaux, notamment de sables, amenés d'aval par péniche.

Péniches amarrées quai Saint-Cyr - (de Wikimedia Commons)


Saint-Cyr, Prieuré du XIe siècle [1]

à gauche de la photographie, prise en ses inverse de la précédente, on peut voir le quai Saint Cyr et à droite le quai de la Prévalaye

Saint Cyr est le nom d'un jeune martyr du 4e siècle. A cette époque l'empereur romain, Dioclétien (245-313), décide de persécuter tous les chrétiens.

Pour échapper aux persécutions, Julitte, la mère de Cyr, décide de fuir son pays situé au centre de l'Asie Mineure.

Cyr a entre 3 et 5 ans. Ils arrivent à Tarse dans l'actuelle Turquie. Ils sont tout de suite arrêtés et emmenés au Tribunal. A toutes les questions que lui pose le juge Alexandre, elle répond : Je suis chrétienne. On lui enlève alors l'enfant pour la fouetter. L'enfant lui-même n'arrête pas de dire : je suis chrétien. Le juge est fou de rage, il jette l'enfant par terre qui a le crâne fracassé sous les yeux de sa mère. Julitte est heureuse de voir son fils débarrassé des supplices.

L'amorce qu quai Saint-Cyr

Furieux, le juge fait suspendre Julitte sur un chevalet. Julitte refuse d'abjurer sa foi, elle est alors décapitée. Les deux corps sont ensuite coupés en morceaux et répandus çà-et-là. Les restes sont rassemblés en cachette. L'histoire est alors connue de toute la chrétienté. Quelques années plus tard, des croisés bretons rapportent l'histoire de ces deux Saints.

Le nom de Saint-Cyr fut donné à une abbaye rennaise, qui va devenir le Domaine Saint-Cyr, aménagé sur un coteau qui domine la rivière l' Ille.


Sur la carte

Chargement de la carte...


Note et références

  1. à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole


Galerie cartes postales

Vue Générale . Le quai Saint-Cyr est au centre du cliché, en rive droite de la Vilaine. La Bretagne Pittoresque. Collection A. Waron, Saint-Brieuc 1900. Coll. YRG




Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 518

.