Rue Derval

De WikiRennes

La petite rue Derval, tout en pente, descend de la rue Saint-Georges à la rue de Corbin en contournant le choeur de l'église Saint-Germain située dans le quartier 1: Centre. Sur certains plans du commerce elle est à tort nommée rue Marie Dorval.

En levant la tête, n°1 rue Derval - (de Wikimedia Commons)

La rue Derval était déjà ainsi nommée au 15e siècle, dénomination qui serait tirée de Henri du Parc, seigneur de Combourg et de Derval, capitaine-gouverneur de Rennes de 1418 à 1426[1] mais une maison qui formait autrefois l'angle avec la rue de Corbin était habitée en 1455 par un Robin Derval[2]. On remarque, au niveau du chevet de l'église, une façade du XVe avec un linteau sculpté, qui appartient à l'hôtel de Sparfield (une famille irlandaise naturalisée rennaise).

Un numéro de l'Ouest-Eclair met en relief la pente marquée de la rue en traitant du sujet du passage du permis de conduire, qui s'avère parfois assez compliqué à Rennes autour de l'église Saint-Germain :

« Il y a là les rues Jean Jaurès et Edith Cavell, avec leurs tramways, la rue Saint-Georges, populeuse et sans trottoirs, et enfin la traîtresse petite rue Derval, en pente très accentuée, et débouchant insidieusement derrière les contreforts de l'église Saint-Germain. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 5 janvier 1928 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

Sur la carte

Chargement de la carte...

Références

  1. Les rues de Rennes par Lucien Decombe; Alphonse Le Roy, éditeur -1892
  2. Le vieux Rennes, par Paul Banéat. lib. J. Larcher - 1911