Bannière liberation Rennes 2.jpg

A l'occasion des 80 ans de la libération de Rennes, (re)découvrez l'ensemble des
contributions autour de la Seconde Guerre mondiale et de la libération sur Wiki-Rennes.

Rue Raoul Dautry

From WikiRennes
Jump to navigationJump to search

La rue Raoul Dautry se situe dans le quartier 2 : Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin entre le boulevard du Colombier et le boulevard de Beaumont en passant sous la rue de l'Alma. Cette voie fut dénommée par délibération du Conseil Municipal de la Ville de Rennes le 23 décembre 1970[1].

La rue passe donc sous la rue de l'Alma d'est en ouest. Sur cette dernière partie ouest, en rive nord, est aménagé à partir de l'automne 2015, après la démolition du bâti actuel et dans le cadre de la ZAC Eurorennes, l'îlot "Trigone", ensemble architectural composé de trois bâtiments de sept à huit étages rassemblant près de 14 000 m2 de locaux à usage tertiaire et commercial. Un jardin y est implanté et permet de joindre la rue Raoul Dautry au boulevard du Colombier en profitant de la différence de niveaux. L'ensemble est livré à l'été 2017[2].

Cette voie rend hommage à Raoul Dautry, ingénieur et homme d'État (1880 - 1951)

Ingénieur à la Compagnie des chemins de fer du Nord, il est nommé en 1928 directeur général de l'administration des chemins de fer de l'État par le ministre des Travaux publics André Tardieu Wikipedia-logo-v2.svg, poste qu'il occupera jusqu'en 1937. En 1931, il siège au conseil de direction de l’Aéropostale Wikipedia-logo-v2.svg (où il rencontre Henri Guillaumet Wikipedia-logo-v2.svg et Jean Mermoz[3]) et de la Compagnie générale transatlantique Wikipedia-logo-v2.svg. Lors de la création de la Société nationale des chemins de fer français Wikipedia-logo-v2.svg (SNCF) en 1938, il devient membre de son conseil d'administration.

Dautry est ministre de l'Armement du 20 septembre 1939 au 16 juin 1940. À la Libération, il est nommé ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme dans le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) du général de Gaulle du 16 novembre 1944 au 20 janvier 1946. Ce poste de ministre de la Reconstruction Wikipedia-logo-v2.svg sera occupé brièvement pendant le 1er semestre 1947 par le rennais Charles Tillon[4].

De 1946 à 1951, Dautry joue avec Frédéric Joliot-Curie Wikipedia-logo-v2.svg, conjoint d'Irène Joliot-Curie, un rôle-clé dans la création du CEA Wikipedia-logo-v2.svg (Commissariat à l’énergie atomique), en tant qu’administrateur général, délégué du gouvernement.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références