Rue Charles Laurent

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Charles Laurent se situe dans le quartier 4 : Saint-Martin entre l'avenue Gros Malhon et la rue de Saint-Malo. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 6 novembre 1936[1].

Cette voie rend hommage à :

Charles Laurent

(22 janvier 1869, Rennes - 26 mars 1935, Rennes)

Charles Laurent est en 1908 l'un des organisateurs de l'entrée de la municipalité Janvier à l'Hôtel de Ville[2].

Il est notamment premier adjoint au Maire Jean Janvier, délégué aux Beaux-Arts[3] et professeur à la Faculté de Médecine de Rennes[4].

« Extrait du Registre des Arrêtés du Maire de la Commune de Rennes - Article 2. — M. Laurent Charles, premier adjoint, est délégué pour les enseignements supérieur, secondaire et primaire, les bourses et allocations, l'École Régionale des Beaux-Arts, l'École d'architecture, le Conservatoire de musique, les Musées, la caisse des écoles, les cantines scolaires, les patronages laïques, la musique municipale, la bibliothèque et les archives. »

— La Vie Rennaise
Origine : Numéro du 21 mai 1912 • Recueilli par Manu35 • 2018licence


« Nous apprenons avec regret la mort de M. Charles Laurent, conseiller municipal, professeur à l'École de Médecine.

Il était né le 22 janvier 1869, à Rennes. Élu conseiller municipal à Rennes en 1896, puis réélu en 1900, il le fut encore en 1908, où il fut nommé adjoint au maire. Il exerça les fonctions d'adjoint et de conseiller municipal de 1908 à 1925. En 1925 il ne se présenta pas aux élections municipales, mais le 12 mai 1929, il reprit sa place au sein de l'Assemblée.

M. Charles Laurent était professeur à l'École de plein exercice de Médecine et de Pharmacie il était, en outre, pharmacien en chef des hospices, membre du conseil départemental de l'hygiène ; membre de la commission de l'aménagement des villes et villages, de la commission de surveillance de l'École régionale des Beaux-Arts et de la commission de surveillance du Conservatoire ; président de la Musique Municipale, président de la Société des Concerts du Conservatoire ; président du Comice Agricole du canton Sud-Est.

M. Charles Laurent avait été nommé chevalier de la Légion d'Honneur et était officier de l'Instruction Publique. Il s'intéressait particulièrement à l'instruction publique et aux beaux-arts et, dans son domaine, à l'hygiène.

M. Charles Laurent, Rennais de toujours, s'était acquis par sa cordialité, de nombreuses sympathies. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 27 mars 1935 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

François Château déclara après son élection en 1935 qu'il fut « son ami et son inspirateur »[5].

Son enterrement a lieu en l'église Notre-Dame de Bonne-Nouvelle et il est inhumé au cimetière de l'Est.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes
  2. L'Ouest-Eclair du 16 mai 1929
  3. L'Ouest-Eclair du 28 juillet 1911
  4. L'Ouest-Eclair du 10 mai 1925
  5. L'Ouest-Eclair du 25 octobre 1935