Rue Georges Lechartier

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

La rue Georges Lechartier se situe dans le quartier 2 : Thabor – Saint-Hélier – Alphonse Guérin entre le boulevard Volney au nord-est et la rue François Lanno au sud-ouest. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 9 juillet 2003[1].

Cette voie rend hommage à :

Georges Lechartier

Doyen de la faculté des sciences de Rennes

(6 janvier 1837, Paris - 6 février 1903, Rennes)

Georges Lechartier entre à vingt ans à l'École normale supérieure et est reçu deuxième à l'agrégation. Sa thèse, soutenue en 1864, porte sur la recherche de la constitution chimique exacte de quelques espèces minérales. En 1866, il remplace Malaguti, premier chimiste de la faculté des sciences, nommé recteur de l'Académie de Rennes. Il poursuit dans la même voie que son prédécesseur en s'intéressant à la chimie agricole, en particulier pour la conservation des denrées alimentaires.

En 1878, il contribue à l'ouverture d'une station agronomique aux Trois-Croix qui devient un des services les plus actifs de la Faculté. En 1894, devenu doyen, il concrétise le projet de son prédécesseur à ce poste : la création d'un nouveau bâtiment pour la Faculté quasiment en face de l'ancien. Cette même année l'école supérieure d'agronomie arrive à Rennes, ce qui permet à Lechartier d'introduire encore plus de techniques scientifiques dans le monde agricole.

Ses études portent sur la fermentation et la conservation des fourrages verts en silo, la culture de la pomme de terre, sur l'emploi du densimètre pour l'étude pratique des moûts, le chauffage et la congélation des cidres. Il développe des techniques pour l'analyse des terres arables, établit des cartes agronomiques, préconise, pour chaque commune, les amendements les plus appropriés.

Fondateur de l'Association pomologique de l'Ouest, il décède en 1903 à Rennes.

Sur la carte

Chargement de la carte...

Note et références

  1. Délibérations municipales, Archives de Rennes