Rue de Coëtquen

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
Le bas des Arcades. Rue de Coëtquen. Carte postale Le Trionnaire 67, vers 1920. Coll. YRG et AmR 44Z1334
Bétin, chausseur, 8 rue de Coëtquen. Coll. YRG et AmR 44Z2839
La façade du n°8 est restée fièrement décorée (@Google Streetview, juillet 2017)

La rue de Coëtquen se situe dans le quartier 1 : Centre entre la rue Ferdinand Buisson et la rue du Vau Saint-Germain. Cette voie fut dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 12 décembre 1726.

En 1792, la rue de Coëtquen et la rue de Volvire, actuelle rue Ferdinand Buisson, devinrent rue de la Commune, puis rue de Marenge sous l'Empire.

Cette voie rend hommage à Malo III Auguste de Coëtquen, marquis de Coëtquen, comte de Combourg, lieutenant-général des armées du Roi (1678 - 1727)

Café Poncel, 4, rue de Coëtquen. Coll. YRG et AmR 44Z2862

« Ce n'est point par une vieille demeure que nous débutons dans cette rue. Cependant la vision de la façade sud du 8 de la rue de Coëtquen (le 5 de la rue Baudrairie) est tellement évocatrice du Vieux-Rennes, que des touristes, dit-on, semblables à ces pastoureaux qui, à la vue de la moindre bicoque, demandaient si c'était là Jérusalem, des touristes, disons-nous, devinaient immédiatement la maison de Cadet-Roussel, curiosité, indiquée dans les guides ! La maison, de façade classique rue de Coëtquen, s'élève sur l'emplacement du Jeu de Paume du Pigeon, jeu s'étendant jusqu'à la place Royale ou d'Armes, à l'angle nord-est des galeries actuelles du Théâtre. Ce Jeu de Paume ne fut démoli que pour le percement de la rue de Coëtquen en 1785, ce qui permet de donner une date à cette maison d'angle. Ces quatre étages de galeries ont-ils été faits pour élargir la maison ? Et quand ? En tout cas, ils sont devenus une curiosité de Rennes. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 22 janvier 1933 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

Sur la carte

Chargement de la carte...


Note et références



Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 502 ou ici 314

.