Rue de la Visitation

De WikiRennes

La rue de la Visitation est une rue du centre de Rennes reliant l'extrémité sud de la rue d'Antrain au carrefour de la rue Hoche avec la rue de Bertrand et la rue des Fossés qui la prolonge vers le secteur du Thabor. La voie est dénommée vers 1722.

Le monastère du XVIIe siècle

"La Visitation" vient de l'ordre religieux des visitandines, installé à cet endroit en 1632, le nom est pris pour rappeler la visite de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth, qui ne pouvait avoir d'enfant, et dont l'ange venait de lui annoncer qu'elle était enceinte[1].

Cet ordre créé en 1610, par François de Sales, évêque de Genève et Jeanne de Chantal, une jeune veuve qui voulait devenir religieuse (c'est la grand-mère de Madame de Sévigné). Il accueillait des jeunes femmes, des veuves ou de santé fragile qui voulaient devenir religieuses mais qui refusaient la vie austère des cloîtres et rêvaient d'une congrégation sans pénitences corporelles. Au début les religieuses rendaient visite aux malades, mais cela ne plaisait pas aux autorités catholiques et elles durent rester cloîtrées.

Un autre couvent de la "Visitation" sera ouvert, en 1641, au manoir du Colombier et qui deviendra la caserne du Colombier à l'emplacement actuel des Trois Soleils.

Au XVIIIe siècle, pour un certain temps, la rue prend le nom de rue du Point-du-Jour. Comme elle est située au nord de la ville, elle n'indique pas le lieu d'où l'on voit le jour se lever, mais il est possible que ce nom ait pu être donné pour désigner l'endroit où se réunissaient, à l'aube, les riches chasseurs de la ville pour leur départ.

Chapelle de la Visitation avant 1958

Le couvent est fermé à la Révolution et ne rouvrira qu'en 1815. En 1874, le couvent est racheté par les Sœurs de l'Immaculée Conception de Saint-Méen-le-Grand pour en faire un établissement scolaire. En 1995, le collège s'en va à Saint-Grégoire.

XXe siècle

La chapelle subit un incendie en 1900 :

« Mesures de précautions. La chapelle de l'ancienne Visitation, détruite par an incendie il y a près de deux ans, est sur te point d'être complètement restaurée.

Il n'en est pas de même des maisons d'habitation de la rue de la Visitation qui furent consumées dans le même sinistre.

A l'heure actuelle, près de la Banque de France, des murs calcinés, des charpentes carbonisées, menacent chaque jour les passants et même les habitations voisines d'une chute certaine. On a bien mis un treillage pour empêcher les promeneurs de passer trop près.

Le jour où un accident se produira, cette barrière demeurera sans effet. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 22 mai 1901 • Recueilli par Manu35 • 2018licence


« Le n° 19 de la rue de la Visitation est une ancienne chapelle dont le rez-de-chaussée est occupé par les magasins de M. Onfray ; le 1er étage seul est livré au culte ; on y accède par un escalier situé à gauche du portail central. »

— L'Ouest-Eclair
Origine : Numéro du 15 novembre 1907 • Recueilli par Manu35 • 2018licence

  • En 1994, une défaillance d'un compteur électrique est l'origine d'un incendie qui détruit quatre maisons des XVe et XVIe siècles[2].
  • En 2003, la ville achète les bâtiments qui seront abattus pour y faire une galerie marchande et, en 2004, les restes de cette chapelle déjà occultée sont détruits au grand dam de Rennais qui montèrent ensuite l'association les Amis du Patrimoine rennais.

Voir aussi

Sur la carte

Chargement de la carte...
Place et Rue de la Visitation. Carte postale J. Sorel 109. Coll. YRG et AmR 44Z2573

Notes et références

  1. Section rédigée à partir de la notice rédigée par Joël DAVID, chargé d'odonymie à la Ville de Rennes, Rennes Métropole
  2. Le Rennais, 15 novembre 2006, n° 378.


Galerie cartes postales

Rue de la Visitation. Carte postale Tesson (MTIL 99). Coll. YRG et AmR 44Z2113
Rue de la Visitation . Carte postale Le Déley (ELD 23). Coll. YRG et AmR 44Z1118






Le Pensionnat de l'Immaculée-Conception. En dépendait la propriété Ker maria, rue Jean Discalceat, à Saint-Grégoire (nombreuses cp)

Pensionnat de L'immaculée-Conception. Cour intérieure. Coll. YRG et AmR 44Z3071

La Banque de France / voir : Succursale rennaise de la Banque de France

Banque de France. Vue des travaux d'extension début XXe, rue de la Visitation. AmR 350Fi29_8
Banque de France. Carte postale E. Mary-Rousselière 1029. Coll. YRG et AmR 44Z1666


Toutes les cartes de la Collection YRG avec l'Index cartes postales ou le mot clé YRG dans le moteur de recherche de WikiRennes

Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la collection, cliquer