Yves Lemoine

From WikiRennes
Jump to: navigation, search

Yves Lemoine

Dernier architecte de la Ville de Rennes

(1898, Rennes – 11 septembre 1958, Rennes)

Interne au lycée de Rennes où il reçoit un prix en dessin d’imitation, Yves Lemoine s’engage en 1916 comme artilleur puis retrouve l’Ecole régionale d’architecture, obtient son diplôme le 6 juin 1928 et est nommé au nouveau poste d’architecte-adjoint de la Ville où il va être le collaborateur d’ Emmanuel Le Ray.

Entre 1928 et 1932 il réalise avec Le Ray l’immeuble des Nouvelles Galeries quai Duguay-Trouin puis l’immeuble du cinéma Le Royal de 1931 à 1933, place du Calvaire, ainsi que l’immeuble Tomine du 3 avenue Janvier, puis non loin, les plans de la maison Odorico, rue Joseph Sauveur en 1939, l’ancien Institut de géologie, rue du Thabor.

Architecte des Hospices civils, il dessine les plans du centre Eugène Marquis en 1932-36 à Pontchaillou, le pavillon Leroy en 1951, et le centre de médecine préventive de l’Hôtel-Dieu.

Après la guerre, tout en enseignant à l’Ecole régionale d’architecture dirigée par son ami Albert Hec, il réalise en 1953 l’extension de la faculté des Sciences, quai Dujardin (actuelle Inspection d’académie), construit des écoles maternelles , telle l’école Oscar Leroux. Enfin, de 1952 à 1954 il réalise l'ensemble de dix immeubles de la Touche en cité-jardin, en 1955 les deux barres de 125 HLM de la Croix-Cohan , deux immeubles du square portant son nom, square Yves Lemoine, et dessine les nouvelles serres du Thabor en 1956.

Lien externe