Rue Beaumanoir

From WikiRennes
Jump to: navigation, search
La Rue Beaumanoir. E. Mary-Rousselière 1094. Coll. YRG et AmR 44Z1741
Même vue en juin 2016, la rue Beaumanoir a peu changé (@2017 Google)

La rue Beaumanoir est une petite rue, d'orientation est-ouest, du centre-ville de Rennes commençant à quelques pas de la place de la Mairie puisqu'elle est le prolongement de la rue Ferdinand Buisson (qui longe le sud de l'Hôtel de ville) jusqu'à la place du Calvaire. Cette rue fut percée lors de la reconstruction après l'incendie de 1720 et dénommée par délibération du conseil municipal de la Ville de Rennes le 12 décembre 1726. Elle forme un carrefour avec la rue de l'Horloge et la rue de Rohan, puis plus à l'ouest avec la rue du Cartage qui descend vers les quais. Quelques pas encore plus à l'ouest, elle donne accès au bas de la rue de Montfort qui monte doucement vers la place Saint-Sauveur plus au nord, et au haut de la rue Saint-Yves dans son prolongement toujours vers l'ouest.

On ne connait pas à qui cette dénomination se réfère : Jehan de Beaumanoir, héros du combat des Trente, ou un évêque de Rennes à la fin du 17e siècle ? En 1792 elle fut appelée rue des Jeunes Rennais.[1] Dans almanach des adresses de 1854, elle est nommée rue de Beaumanoir, située dans la paroisse Saint-Sauveur et le canton Nord-Ouest. On y trouve 29 adresses, dont un magasin de nouveautés Leveillé, un pâtissier Men-Schoucan, un marchand de vins Marçais-Guillon et un restaurant Leconteur et Devillers, ainsi qu'une marchande de fleurs Mlle Colinet.

Comme toutes les rues du secteur, les rez-de-chaussée sont occupés par des commerces. Parmi eux, rive sud, se glisse une entrée des Magasins Lafayette qui s'étendent sur plusieurs étages à la façade donnant sur le quai, un peu plus au sud.


Sur la carte

Chargement de la carte...


Références

  1. Les Rues de Rennes, par Lucien Decombe. A. Le Roy éd. - 1892







Pour déambuler dans les rues de Rennes, son histoire et la Collection YRG, cliquer ici 218 ou ici 705

.